top of page

La médecine sportive du cheval
au service de ses performances

Optimisez le potentiel de votre cheval

La médecine sportive a pour objectif de permettre à votre cheval d’exprimer son plein potentiel.

 

Pour cela, la médecine sportive intervient à deux niveaux :

 

  • en suivi régulier pour évaluer la progression du cheval au long de son entrainement

  • lors de contre-performance, grâce à des tests à l’effort, pour identifier précocement tout problème qui gênerait le cheval.

Vet Inside, vétérinaire équin spécialiste en médecine interne par Julie Dauvillier

Un suivi longitudinal pour contrôler
la progression du cheval

Le conditionnement physique est l’acquisition d’une capacité cardiovasculaire et musculaire permettant au cheval d’exprimer ses qualités techniques, quelle que soit la discipline. C’est donc une condition nécessaire (mais non suffisante) à la performance, même dans les disciplines les plus techniques comme le CSO ou le dressage.

 

Afin d’évaluer la progression du conditionnement, les athlètes humains enregistrent leur fréquence cardiaque et leur vitesse sur des séances dédiées, et évaluent l’évolution des données dans le temps.

 

Ces mêmes
données peuvent être enregistrer chez le cheval grâce à des appareils portables et connectés qui permettent également au cavalier de les partager avec son vétérinaire.

 

Une variation anormale des valeurs est également un signal précoce d’un problème (myoarthrosquelettique, cardiaque, respiratoire, douleur) qu’il convient d’explorer rapidement. La prise en charge précoce des anomalies est associée à un meilleur pronostic et évite l’interruption prolongée de l’entrainement, voire de la saison de compétition.

Vet Inside, vétérinaire équin spécialiste en médecine interne par Julie Dauvillier

En cas de contre-performance,
un test à l’effort pour identifier la cause

Chez les chevaux athlètes, un dysfonctionnement même léger d’un système physiologique (respiratoire, cardiaque, digestif, musculaire..) se traduira par une baisse de performance en compétition ou simplement par une baisse de l’envie de travailler .

 

Dans ce cas, et après avoir exclu une cause locomotrice, VET INSIDE peut réaliser un test à l’effort mimant les conditions d’apparition de la gêne. Le cheval est  équipé de capteurs pour évaluer le fonctionnement des différents systèmes et déterminer l’origine de la gêne. Une endoscopie à l'effort est souvent réalisée en même temps que le test d'effort pour évaluer le fonctionnement des voies respiratoires supérieures.

Vet Inside, vétérinaire équin spécialiste en médecine interne par Julie Dauvillier
bottom of page